Massage thaïlandais, pour gagner en énergie

Quand on veut un massage ou qu’on commence à en chercher, on remarque que la plupart viennent des pays asiatiques. Ces cultures ont voué un culte très intéressant à cette pratique puisqu’elle fait partie intégrante de leurs rituels religieux. C’est pour ça qu’on parle de massage chinois, de massage shiatsu et maintenant, de massage thaïlandais.

Le massage thaïlandais, c’est quoi ?

Le massage thaïlandais est né il y a environ 2 500 ans, à la suite de l’arrivée en Thaïlande de médecins et de moines bouddhistes venus de l’Inde. On peut donc dire qu’il puise ses origines dans le massage indien ou ce qu’on appelle ayurvédique. Mais, son histoire est beaucoup plus intéressante que ça.

Sa petite histoire…

Venu de l’Inde et influencé par le bouddhisme, le massage thaïlandais s’inscrit dans la grande famille de la massothérapie. Traditionnellement, l’art du massage thaïlandais était transmis oralement, de maître à élève, dans les temples bouddhistes et dans les familles. Mais, à partir des années 1960, certains précurseurs l’ont fait connaître en Europe.

Vers la fin des années 1980, avec la résurgence des approches traditionnelles, et la parution, en 1990, du premier ouvrage rédigé en anglais sur le sujet, le massage thaïlandais s’est répandu en Occident. Un nombre croissant de professionnels de la santé se sont rendus en Thaïlande pour l’étudier et ont, par la suite, fondé diverses écoles.

Principes

massage thailandais

Dans le massage thaïlandais, on considère que toute forme de vie est animée par une énergie invisible, le prana. Selon la tradition indienne, le prana circule dans le corps par les nadis, un réseau de 72 000 canaux énergétiques. Ça ressemble un peu à la théorie des humeurs d’Hippocrate. Alors, pour pouvoir agir sur ce réseau, on utilise 3 principes qu’on détermine avant la séance :

  • Le dosha Vata, le principe de l’air et de l’éther, gouverne tout ce qui est en mouvement dans l’organisme comme le sang ou le cœur.
  • Le dosha Pitta, le principe du feu, contrôle le métabolisme et la digestion, tout ce qui produit l’énergie du corps (vous voyez que ça semble très scientifique ?)
  • Le dosha Kapha, terre et eau, contrôle la lymphe, les mucosités et l’hydratation.

Ainsi, un travail lent et doux réduit le vata, un travail accompli avec calme rééquilibre le pitta, et un travail réalisé avec fougue diminue le kapha. Voici les principes de ce massage qui ne se déroule pas de la même manière pour tout le monde.

Les vertus de ce massage thaïlandais

Comme vous pouvez déjà le remarquer à travers les principes d’un tel massage, il agit sur plusieurs fronts. D’ailleurs, il s’inscrit même dans la pratique de la médecine thaïlandaise et même si certains médecins restent sceptiques, il a donné ses fruits et en voici quelques bénéfices.

Diminue les douleurs du dos

C’est à partir de quelques essais cliniques et de longues expérimentations qu’on peut affirmer aujourd’hui avec certitude que ce massage aide à diminuer considérablement les douleurs lombaires. A l’instar du massage suédois, il améliore la résistance à la douleur et aide à la supporter même pour celle qui est chronique, mieux que les antalgiques.

Favorise la circulation sanguine

massage thailandais

Les mouvements des mains sur le corps et les pressions qu’on exerce dessus pendant le massage thaïlandais aident à améliorer la circulation sanguine. On ne parle pas d’un remède miracles avec les maladies circulatoires, mais une amélioration palpable de la condition normale est tout de même observée.

Elimine les toxines du corps

Là, on va reparler des principes de ce massage. Comme on l’a dit, certaines techniques insistent sur l’amélioration de la circulation sanguine et la digestion. Ces deux fonctions sont celles responsables de la détoxification du corps. Ainsi, c’est un effet bénéfique net et direct de ce massage thaïlandais.

Un effet relaxant hors paire

Ça améliore la circulation sanguine, diminue les douleurs et améliore la digestion. Ça va de soi que ce massage va avoir un effet relaxant et apaisant. Mais, c’est parce qu’il va plus en profondeur et que les mouvements des mains sur votre corps ont un effet dessus que vous allez ressentir un apaisement et une sensation de relaxation qu’aucun autre massage ne pourra égaler.

Comment ça se passe ?

massage thailandais

Généralement, en Thaïlande une séance de massage dure plus de 2 heures. En Occident elle dure généralement un peu plus d’une heure. Il se pratique sur un matelas posé au sol, sur une personne habillée de vêtements amples et confortables ou simplement et le mieux, sans vêtement pour pouvoir utiliser des huiles.

À la première rencontre, après avoir fait un bilan de santé, le thérapeute interroge la personne sur son mode de vie afin de déterminer sa constitution « ayurvédique. Selon la dominante de chaque personne, le thérapeute propose les postures ainsi que le rythme et l’intensité des manœuvres à exercer pour rééquilibrer les tridosha.

Les thérapeutes qui respectent la tradition commencent et terminent leur séance de massage en prenant quelques minutes pour se centrer, afin d’être entièrement à l’écoute des besoins de la personne qui reçoit le massage.

Les meilleures huiles à utiliser pour le massage thaïlandais

Ce massage se pratique généralement en gardant ses vêtements, toutefois, si vous voulez également avoir droit aux vertus des huiles essentielles, il est recommandé d’utiliser une huile selon ses besoins. Si c’est pour diminuer les douleurs, l’huile de menthe poivrée ou encore l’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata seront les meilleures. A vous de voir avec le praticien ce qui convient le mieux.

Il faut faire attention !

attention aux effets indésirables

Le massage thaïlandais, comme n’importe quel autre massage a ses contre-indications. En effet, il est contre-indiqué en cas de phlébite, chez les femmes enceintes, et chez les individus souffrant de troubles articulatoires.

 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer